Welfarm, association de protection animale française, a établi un classement des marques de charcuterie selon leur engagement contre la castration à vif des porcelets mâles. 

Depuis 2012, nous encourageons nos adhérents à ne plus castrer les animaux et ce sont plus de 80 % de nos éleveurs qui ont désormais abandonné cette pratique.

L'association reconnaît un engagement fort de la marque Brocéliande au travers de sa gamme "Bien Élevée" qui trouve sa place en haut du classement compte tenu d'un approvisionnement issu à 100 % de viande de femelles ou de porcs mâles non castrés. Notre marque Madrange apparaît également sur la 2ème marche du podium, grâce à l’approvisionnement 100 % viande française. La proportion de cochons non castrés est légèrement plus faible (mais en progression) et sera du même niveau lors du passage en Porcs élevés Sans Antibiotique. Ce sera le cas en 2020 !

Le site web de l'association : https://welfarm.fr

 

Cooperl et Brocéliande Engagement contre la castration à vif

 

Notre engagement envers le bien-être animal

Cooperl a intégré le bien-être animal au processus de production au même titre que la sécurité sanitaire. Ainsi, depuis septembre 2012, nous offrons à nos adhérents la possibilité d’arrêter la castration des porcelets : ceci est en cohérence avec le souhait de la Commission Européenne de voir s’arrêter, dès 2018, la castration des porcelets dans tous les Etats membres.
Cette démarche volontaire, promue par les associations welfaristes, est une réponse aux demandes des éleveurs de porcs et de la société pour une amélioration du bien-être des animaux d’élevage.

De plus, elle apporte un bénéfice environnemental par : 

  • la réduction induite des rejets d’azote et de phosphore contenus dans les déjections des porcs non castrés,

  • la réduction de la surface agricole nécessaire à la production de protéines animales car les porcs mâles entiers valorisent mieux leur alimentation végétale.

Notre démarche “Bien-être animal” se traduit également par :

  • Dès 2008,  l'arrêt de la castration des porcs, la formation des responsables qualité de nos abattoirs de Lamballe et Montfort (Université de Bristol en Angleterre “L'animal un être sensible”) diplômés responsables bien-être animal (animal Welfare officer).

  • Fin 2012, l’installation de caméras  dans nos abattoirs de Lamballe et Montfort afin de compléter le dispositif de protection des animaux par l’observation de leur comportement, 

  • Depuis 2014, la création d’un cahier des charges de porcs élevés sans traitement antibiotique dès la fin du sevrage puis dès la naissance,

  • Le transport des animaux par des chauffeurs sensibilisés et formés, dans des véhicules adaptés, avec des temps de trajets limités.

  • Pour aller plus loin, depuis 2018, des évaluations sur le bien-être animal et le développement durable sont faites en élevage, de nombreuses thématiques sont évaluées (présentabilité de l'élevage, gestion de l’environnement, aspect sociaux, bien-être animal,...). 

Et parce que répondre aux attentes sociétales et environnementales d’aujourd’hui et de demain est l’un des engagements majeurs de la Cooperl, nous continuons d’y travailler chaque jour. 

 

Retrouvez tous nos engagements pour produire dans le respect des animaux et de l'environnement