Mesurer les performances

Nous mettons à profit du secteur bovin notre expertise en nutrition animale depuis les années 1990. Pour aller plus loin et aider les éleveurs à répondre à la mutation de la filière laitière, nous avons lancé en 2014 notre démarche “Vérital Lait”. Réfléchie dans la même logique que la GTE porc (Gestion Technico-Économique), la démarche  a  été testée par une trentaine d’éleveurs pilotes pendant deux ans. Aujourd’hui opérationnelle, elle consiste à mesurer les performances technico-économiques mensuelles de la production laitière en vue d’une optimisation de la marge sur coût alimentaire. 

Une filière traçée

Par ailleurs, déjà présents sur le marché de la viande bovine via notre outil d’abattage de Saint-Maixent, il nous restait à construire les étapes intermédiaires pour la mise en place d’une filière bovine tracée de la fourche à la fourchette.

Les équipes de production et les équipes terrain se sont associées pour bâtir un projet de filière bovine innovante. Les premières étapes ont consisté à définir les meilleures techniques, du choix des taureaux aux conditions de sevrage des veaux puis à leur engraissement. Les animaux sont nourris sans OGM (<0,9 %) et élevés sans antibiotique dès la fin du sevrage. A l’autre extrémité de la chaîne, l’objectif était de pouvoir présenter à nos consommateurs une viande tracée et de qualité régulière tant en couleur, tendreté et gras intramusculaire. Les informations enregistrées vont de la généalogie de l’animal à ses performances en élevage et à l’abattoir pour qualifier la viande sur les critères attendus par le consommateur. L’ensemble de ces données nous a permis d’opérer les meilleurs choix pour assurer la plus grande régularité gustative aux produits issus de cette filière.