Prévenir les TMS

Les industries agro-alimentaires et notamment l’abattage, la découpe et la transformation des viandes font appel à des compétences manuelles. Ces gestes cadencés et répétitifs peuvent provoquer des TMS (Troubles Musculo-Squelettiques). La prévention de ces blessures est l’un de nos enjeux majeurs. Depuis de nombreuses années, nous mettons en place des dispositifs pour prévenir les TMS : échauffement musculaire, affûtage des couteaux, robots… Aujourd'hui, nous étudions des solutions qui permettent d’envisager non pas de remplacer la totalité de la gestuelle mais de la soulager par des outils d’aide à l’effort. On parle alors de Cobotique ou d’Exosquelette, technologies dirigées par l’humain. Des solutions pour soulager les surcharges sont opérationnelles, pour les caméramans qui se déplacent sur les terrains de foot par exemple. Nous adaptons ces technologies à notre secteur d’activité, l’industrie. Nos recherches actuelles portent sur sur les mouvements de la main et du poignet

20

fois plus de solutions exosquelettes seront disponibles en 2025  dans les industries

Réduire l'effort musculaire

En amont de la phase de prototypage, il est important d’analyser les mouvements et les grandeurs biomécaniques associées (forces musculaires, angles articulaires,…) et de s’aider d’outils de simulations qui reproduisent la gestuelle des opérateurs.

Ce travail est en cours de réalisation dans le cadre d’un projet collaboratif avec un partenaire académique, l’Ecole Normale Supérieure de Rennes, spécialiste de l’analyse des éléments de biomécanique, un partenaire industriel, pour la mise en oeuvre de la solution, et la contribution de nos experts métiers pour réaliser les gestuelles en situation. L’objectif est de réduire de 50 % l’effort musculaire à fournir pour certaines opérations manuelles à l'issue du projet programmé sur 3 ans.