1. Parcours scolaire et démarrage dans la vie active

    “Le bac S et un BTS production animale en poche, j'ai poursuivi avec un diplôme européen d'études supérieures en conseil et développement en agriculture (Bac + 3) en alternance. En novembre 2013, je rejoins le service Recherche & Développement de  Cooperl Environnement, à Lamballe pour ma première mission : réaliser des essais sur un prototype de traitement des urines de porc." 

     

  2. Comment je suis arrivé en R&D 

    “Je suis arrivé par hasard en R&D, je cherchais une alternance, on m’a ouvert la porte et le reste s’est fait tout seul… Dans cette équipe jeune et soudée, j’ai vite trouvé ma place. Je viens du monde agricole, peu de connaissances en R&D environnement et pourtant on m’a laissé ma chance. En septembre 2014, j’ai signé mon CDI en tant que Chargé de Recherche et Développement. A la Cooperl on vous fait rapidement confiance et on vous laisse de l’autonomie si vous savez apporter des réponses. Je développe alors mon projet initial de mise en place d’un nouveau procédé de traitement des urines pour valoriser l’azote mais pas que…”

     

  3. L’intérêt de ce métier

    Je deviens le pilote de ce projet avec de nouvelles missions comme la rédaction de cahiers des charges, la consultation de fournisseurs, la commande de matériel, le montage, la mise en route et le suivi du prototype de stripping nommé ValuTRAC*. Les essais vont durer 3 ans jusqu'à l’installation du prototype en élevage en décembre 2018 et l’organisation d’une porte-ouverte en septembre 2019.  Un travail de bureau mais également des activités de terrain diversifiées ; c’est ce qui fait tout l’intérêt de ce métier.”

  4. Une évolution rapide

    En 2019, je deviens chef de projet... c’est une belle évolution que j’explique simplement : tu fais ton travail, on te fait confiance et tu es valorisé. Le chef de projet a pour rôle de coordonner les actions nécessaires à  l’avancement d’un projet  en échangeant avec les différentes parties prenantes du projet. Aujourd’hui, je travaille sur plusieurs projets tels que la modernisation (informatique et automatisme) d’une usine d'engrais organiques, le développement d’une nouvelle solution de traitement d’effluent d'élevage, le développement d'une nouvelle gamme d’engrais… Une diversité dans les domaines d’activités, dans les équipes... qui apporte au quotidien un travail riche et de qualité, un travail tout sauf routinier."

     

  5. Des qualités humaines indéniables

    “Pour faire ce métier, des qualités humaines et l’esprit d’équipe sont indispensables car nous échangeons constamment avec différents services et personnes. Ce partage, c’est l’esprit Cooperl !  Il faut aussi être un bon communiquant et être organisé afin d’assurer le suivi des projets. Et ce que j'apprécie par dessus tout, c’est cette belle dynamique Cooperl : toujours de l’avant, prête à avancer sur différents sujets et toujours avec l’envie !”