Anticiper, c’est le mot clé ! 

La transmission se prépare au minimum 7 ans avant la date butoir. Afin de structurer de façon optimale votre exploitation et de garantir un départ serein,  il est nécessaire de collecter des conseils, qu’ils soient comptable, fiscal, juridique, patrimonial, technique et organisationnel.

  1.  L’optimisation de la transmission 

    Le service économique, en lien avec nos techniciens bâtiments, réalise des évaluations économiques des exploitations à céder et accompagne les exploitants qui souhaitent transmettre leur outil.
    Nos adhérents peuvent faire appel au juriste du Groupement d'éleveurs afin d’obtenir un conseil spécifique sur les aspects juridiques et fiscaux de la transmission. Il peut également les accompagner dans la négociation et la sécurisation de celle-ci (protocole d’accord, relations avec le repreneur et ses conseils...).

    Enfin, nos techniciens, premiers relais d’informations auprès des éleveurs, sont sensibilisés par le juriste sur l’importance d’anticiper les questions de transmission

  2. Un accompagnement à la recherche de successeurs 

    Pour appuyer cette démarche engagée sur le terrain, un outil interne recensant toutes les exploitations à transmettre a également été développé. Cet outil est alimenté, à la demande des exploitants vendeurs, par les responsables de zones, les techniciens et le juriste du Groupement d’éleveurs. Tous ont accès à cet outil pour orienter les personnes à la recherche d’une exploitation pour s’installer ou s’agrandir. Il permet ainsi la mise en relation avec des cédants sur tout le Grand Ouest.

Cooperl Groupement d'éleveurs, bâtiment élevage environnement
135

c'est le nombre d'élevages à transmettre actuellement

Contactez-nous