RACLAGE ET VALORISATION DES DÉJECTIONS

TRAC : l’élevage “sans lisier”

Le TRAC est une technologie de raclage en V qui assure une séparation de phases entre les déjections liquides et solides. Ce système, intégrable aux bâtiments d’élevages neufs ou existants, répond aux attentes réglementaires et sociétales : avantages environnementaux, zootechniques et sanitaires. Imaginé puis breveté par nos équipes recherche & développement, le premier TRAC a été installé en avril 2011.

Le procédé génère une fraction liquide, riche en azote ammoniacal, utilisée en épandage  sur l'exploitation, et une fraction solide. Celle-ci concentre 90 % du phosphore et 55 % de l'azote rejetés par les porcs et peut être valorisée sur l'exploitation ou reprise par nos soins pour alimenter notre unité de méthanisation. Cela permet à nos adhérents de respecter la fertilisation de leurs terres en réduisant la surface d'épandage nécessaire et leur apporte un complément de revenu.

80

 élevages équipés

85 000

places en fonctionnement 

Les bénéfices sont nombreux :

  • 2 fois moins d'ammoniac volatilisé dans le bâtiment 
  • 3 fois moins de surface d’épandage nécessaires 
  • amélioration du bien-être dans les bâtiments : pas de lisier sous les animaux et utilisation possible de matériaux manipulables dans les cases 
  • valorisation des solides dans notre unité de méthanisation 

Recyclage des urines de porcs

Valutrac : développer la production de l’élevage tout en réduisant l’empreinte environnementale 

En 2012, pour faire suite à notre innovation TRAC et aller plus loin, nous avons imaginé pouvoir recycler les urines des porcs. Le procédé que nous avons mis au point transforme l’azote des urines des porcs en sulfate d’ammonium, un engrais liquide facilement exportable. En obtenant une urine peu chargée (moins de 0,5 g d’azote par litre), le plan d’épandage des éleveurs se retrouve fortement réduit et leur offre un nouveau débouché commercial. Ce système est opérationnel depuis 2019. 

Cooperl Environnement, valutrac

En cumulant la valorisation des déjections solides par la méthanisation et le procédé Valutrac, nous pouvons exporter hors plan d’épandage 95 % de l’azote et 98 % du phosphore des déjections de porcs logés dans un bâtiment équipé d’un racleur TRAC.
Bertrand Convers, responsable environnement du Groupement d’éleveurs Cooperl

CULTURES SANS PESTICIDE

Envi : aller vers une agriculture alternative, raisonnée

Notre démarche repose sur la création de nouveaux programmes culturaux spécifiques, respectant la baisse d’utilisation de produits phytosanitaires et limitant ainsi l’utilisation de pesticides. Nous préconisons des produits alternatifs tels que des biostimulants, biocontrôles ou molécules naturelles (ex : soufre). Nous avons aussi créé notre propre gamme de bio-intrants. Ces produits sont des engrais foliaires pour céréales à paille. Ils permettent un développement racinaire, favorisent l’activité biologique du sol et renforce l’immunité de la plante. 

Le désherbage mécanique fait également partie des alternatives à l’usage des pesticides et est préconisé pour renforcer l’action des biocontrôles et biostimulants. Pour accompagner les éleveurs à la prise en main de cette technique qui demande beaucoup de rigueur, nous organisons des journées de démonstrations, aux champs, de la herse étrille, la houe rotative, la bineuse... Ces journées permettent d’échanger sur les bonnes pratiques de chacun, de mieux cerner les enjeux de ces anciennes pratiques revenues au goût du jour et d’en savoir plus sur la démarche pour ceux qui envisagent de se lancer dans l’aventure.

Cooperl nutrition cultures céréales sans pesticide collecte agrofournitures

Pourquoi avoir choisi la démarche ENVI ?

Cela faisait quelques années que j’attendais un programme de cultures sans pesticide à la Cooperl. Le passage en bio n’est pas possible pour tous. La démarche ENVI permet justement de réduire la consommation de produits phytosanitaires sans pour autant passer en bio. Le projet collectif de cultures sans pesticide doit permettre de faire évoluer les pratiques par un maximum d'exploitants.
Bernard ROUXEL - SCEA ROUXEL À PLÉNÉE JUGON
Cooperl nutrition cultures céréales sans pesticide collecte agrofournitures

Qu’est-ce qui vous a plu dans la démarche ENVI ?

C’est avant tout philosophique, j’ai une sensibilité écologique et j’aimerais produire plus proprement. J’étais à la recherche d’une solution pour baisser ma consommation de produits phytosanitaires tout en maintenant une réussite technique et économique.
Jacques GUGUEN - EARL GRANDE BOIXIERE À CORSEUL
Cooperl Nutrition Brocéliande Agriculture Alternative
70

agriculteurs cultivent leurs céréales sans utiliser de pesticide

ENVI est l’un des moyens pour les éleveurs d’accéder à la certification environnementale. Ils peuvent dans un premier temps prétendre au niveau 2, pour lequel nous avons créé notre propre charte environnement, reconnue par le ministère de l'Agriculture.

Management des parcelles

Ginkgo : outil de précision et d’optimisation des données agro-environnementales

Ginkgo est un outil de précision et d’optimisation des données agro-environnementales pour le suivi des cultures. Cet outil informatique innovant a été créé en 2015 par nos services agrofournitures et environnement.

  • Simple et fiable, il permet de saisir en toute sécurité et en total respect de la réglementation, grâce aux préconisations de nos techniciens, les interventions en instantané à la parcelle
  • L’outil garantit sécurité des mélanges et des dosages phytosanitaires, accompagnement dans les démarches (plan de fertilisation, déclaration PAC) par des équipes spécialisées et assistance post-contrôle. 
  • Ginkgo, c’est aussi et avant tout, la possibilité de suivre sa propre GTE agrofournitures, par culture, par parcelle et de se comparer à des groupes de producteurs de sa région. L’objectif est de mieux piloter ses choix d’assolement et d’adopter un raisonnement plus précis de ses intrants et de l’ensemble de ses charges, permettant d’optimiser ses résultats technico-économiques.
  • Enfin, Ginkgo est l’outil qui permet de tracer tous les enregistrements nécessaires à la certification environnementale conduisant au label HVE (Haute Valeur Environnementale).

stations de traitement des lisiers de porcs

Dénitral :  traiter les lisiers de porcs pour préserver la qualité des eaux

Créé dans les années 1990 en réponse aux contraintes réglementaires et environnementales, Dénitral vend, construit et fournit une assistance technique aux éleveurs exploitant des stations de traitement de lisiers de porcs. Les stations sont conçues pour apporter une solution adaptée à chaque élevage en fonction de ses capacités d’épandage d’azote et de phosphore.

Nous collectons également les matières solides des élevages pour les transférer au Centre de Valorisation où elles sont séchées.  Cette matière organique hygiénisée et séchée des stations d’élevages est utilisée pour concevoir des fertilisants naturels adaptés à chaque culture. Fertival, notre filiale, les commercialise en France et à l’international à destination des marchés de la viticulture, du maraîchage et de l’arboriculture.

70

stations actuellement en fonctionnement

467 000

m3 de lisier brut traités

1356 

tonnes de phosphore résorbées

940

tonnes d’azote résorbées

810 000

tonnes de matières premières pour les engrais et amendements

Contactez-nous