2 années de recherches

Nous fabriquons des aliments depuis 1987. Nos 30 ans d’expertise dans le domaine nous permettent aujourd’hui une position de précurseur dans le développement de solutions innovantes liées à la nutrition des animaux. Celles-ci sont mises en oeuvre, expérimentées, analysées et ajustées dans une ferme expérimentale dédiée, la Ville Poissin à Hénanbihen (22), depuis 2014. C’est dans cet élevage que les équipes recherche & développement de Cooperl Nutrition réalisent leurs essais avant la commercialisation des solutions éprouvées et étudient les besoins individuels des animaux. Nous envisageons à terme une alimentation individualisée des porcelets et porcs charcutiers selon les besoins de chaque animal comme c’est le cas pour les truies.

L’objectif affiché est de passer de l’ère de l’alimentation d’une population d’animaux ou d’un groupe, à l’ère nouvelle de l’alimentation individualisée du porc permettant d’abaisser le coût alimentaire et de diminuer les rejets azotés.
En s’appuyant sur des tests menés dans notre ferme expérimentale de la Ville Poissin, nous avons accumulé un très grand nombre de données sur la cinétique individuelle de croissance des porcs en engraissement.
Denis Olivry, Directeur de Cooperl Nutrition

Synaps

Une gamme conçue sur la base de données fiables

Les résultats obtenus ont mis en évidence que les besoins en nutriments des porcs charcutiers varient selon les individus et dans le temps. Chaque individu possède sa propre vitesse de croissance et ses propres besoins. Les données expérimentales enregistrées à la Ville Poissin sur l’évolution du poids et des consommations journalières ont permis de caractériser cette variabilité chez des femelles et mâles nourris à volonté pendant la phase d’engraissement. Fort de ces nouvelles connaissances sur les besoins individuels, Cooperl a développé une gamme d’aliments : SYNAPS (SYstème de Nutrition Avancée & de Précision Séquencée).

Des bénéfices pour les animaux, les éleveurs et l’environnement

Notre gamme Synaps permet ainsi d’apporter le bon nutriment, en bonne quantité, au bon animal, au bon moment. En plus du bénéfice pour le bien-être des animaux, la gamme garantit aux éleveurs une baisse du coût alimentaire d’1 € par porc. Une économie significative puisque l’alimentation représente le premier poste de coût des élevages. 

En étant au plus près du besoin des animaux, nous pouvons garantir une baisse globale de la consommation d’aliments. Ainsi la gamme permet de réduire les rejets azotés jusqu’à 14 % par rapport aux nouvelles normes Corpen(1) diminuant ainsi le plan d’épandage et/ou le volume de lisier à passer dans la station de traitement.
 

(1) Les normes Corpen définissent le plafond de quantité d'azote contenu dans les effluents d'élevage.

350

utilisateurs

10 000

tonnes vendues chaque mois